mardi 13 novembre 2012

De l'autre côté du monde

Sur la table le temps
Reposait
Paisible entre les plis
Des draps et des
Serviettes aux bords
Surfilés
Une mandarine amenuisait
De son éclat le
Sifflement du vent
Aux angles de la maison
Dominée par la colline
Cramée qui croulait
Sous une pluie
Instable et lancinante

La cuisine dormait
Les rideaux frémissaient
Un peu par un souffle
Inconnu
Le canapé patientait
Dans la pénombre
Des volets fermés
Et le chat sur le tapis
En sisal de la terrasse
Geignait sa
Faim

Sous la chaise du
Salon
Dans l’ombre
Dessinée par l’ampoule
Electrique
Sur le carrelage marron
Moiré
Une forme d’éternité
S’étalait entre
Le deuxième et le
Troisième barreau
De bois verni

8 commentaires:

  1. Vous représentez ce dont votre œil s'empare et rendez vivante cette pâte (et patte) colorée que vous étendez sur la toile...

    RépondreSupprimer
  2. Objets inanimés avez vous, donc , une âme....? Sous votre plume , ils n'en ont peut être pas mais ils exhalent la vie immobile ou la mort qui ,tranquille, est passée là....Une nature morte expressive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les vies silencieuses... on les appelle comme ça dans la peinture flamande...

      Supprimer
  3. Dominique Boudou m'a plagié par anticipation ! Je ne vais donc pas me priver d'en faire de même à mon tour : C'est bien, comme d'habitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Portez plainte contre Boudou, FM... il y a des preuves écrites. Vous gagnerez. :)

      Supprimer